SP#10 – La Prisonnière du temps

Merci aux éditions Presses de la Cité et à Netgalley de m’avoir permis de lire ce roman !

J’ai pas mal entendu parler de Kate Morton et de ses romans sur le thème du secret. Récemment j’ai suivi les story de Margaud Liseuse sur le dernier roman de l’autrice. Elle en parlait tellement bien que j’ai eu envie de sortir de ma zone de confort et de tenter un genre nouveau.

fiche livre la prisonnière du temps

Je dois dire que la plume de l’autrice est magnifique. C’est un bonheur de lire des lignes de textes aussi belles et harmonieuses. On est tout de suite plongé dans ce récit, qui mêle plusieurs époques.

J’ai beaucoup aimé Birdie et son histoire. On comprend vite qu’elle est un fantôme coincé à Birchwood Manor. Bien qu’elle soit le personnage principal et que toute l’intrigue tourne autour de ce qu’il s’est passé lors de ce fameux cambriolage, on va également découvrir les histoires de toutes les personnes qui ont eu un lien de près ou de loin avec le manoir. Survolant les époques à partir des années 1800 (je ne sais plus exactement combien) jusqu’à 2017, en passant par la guerre de 1940.

Alors c’est très agréable à lire oui, mais j’ai eu un problème avec cette lecture : c’est long. A partir du moment où Elodie découvre cette fameuse sacoche, jusqu’à ce qu’elle arrive à Birchwood et que les secrets de l’intrigue commencent à se dévoiler, c’est extrêmement long. J’ai beaucoup aimé découvrir les histoires de tous ces personnages qui se sont succédé, mais pour moi il y a eu un moment où c’était trop, et j’ai commencé à m’ennuyer.

Et les descriptions ! Là encore j’ai une opinion mi-figue mi-raisin puisque la plume est superbe, les descriptions sont vraiment bien écrites et nous donne l’impression d’y être. Mais avoir une description détaillée de Birchwood Manor à chaque fois qu’un nouveau personnage le découvre, c’était de trop pour moi. Je me suis retrouvée à sauter plusieurs paragraphes, à ne lire que les dialogues parce que je n’avançais pas dans ma lecture. Pour le coup, les 600 pages n’étaient peut-être pas nécessaires, car même en sautant pas mal de passages, je comprenais sans peine le déroulé de l’histoire.
Cependant j’avais quand même envie de continuer ma lecture et de la finir, car Kate Morton place très bien le suspens dès les premières pages et on a réellement envie de savoir ce qui est arrivé à Birdie, mais également aux autres personnages.
Au final, j’ai bien aimé cette lecture malgré ces quelques passages un peu trop long à mon goût. Je pense que ce genre n’est pas encore fait pour moi, mais si il vous intéresse rien qu’un tout petit peu : lisez-le. Lisez-le rien que pour l’écriture de Kate Morton, qui est un petit bijoux.


Note

3_5

5 commentaires sur « SP#10 – La Prisonnière du temps »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s