Journal de lecture #112 – La Quête d’Ewilan

Hello You !

Pierre Bottero est un auteur qu’on ne présente plus. Il est l’un des plus grand écrivain français de littérature jeunesse et pourtant je n’avais encore jamais lu ses romans. N’ayant pas découvert cet auteur étant jeune, je me disais qu’à mon âge c’était trop tard, j’avais loupé le coche.

Mais que nenni ! Après avoir regardé cette vidéo de la chaîne de Poudlard à Anima j’ai eu vraiment très envie d’enfin me lancer dans La Quête d’Ewilan et franchement je remercie très très fort Amélie car sans sa vidéo je ne pense pas que j’aurais franchi le pas un jour.

Tu l’auras compris, La Quête d’Ewilan a été une excellente lecture. Je pense qu’il aurait fait parti de mes romans favoris si je l’avais découvert plus jeune. Aujourd’hui, avec mon « bagage » littéraire, je l’apprécie comme une bonne histoire de fantasy jeunesse : c’est classique, mais c’est très bien écrit et on est vite embarqué dans l’univers.

Je n’aurais pas grand chose à en dire puisque, comme dit plus haut, l’histoire est assez classique. Ewilan se découvre des pouvoirs hors du commun ainsi qu’un nouveau monde auquel elle appartient, et elle doit partir en quête pour sauver ledit monde. Rien de transcendant ici mis à part le concept de la magie que j’ai trouvé très original. Déjà tout le monde ne peut pas l’utiliser, et ceux qui le peuvent le font à des degrés différents.

Les personnages sont attachants, Ewilan est déjà très mature pour son âge et peut-être un peu trop Mary Sue dans ce premier tome mais bon, on lui pardonne. Salim occupe le bon rôle de meilleur ami d’Ewilan et j’espère qu’il sera un peu plus développé dans les prochains tomes.

Le vrai point fort de ce roman pour moi c’est l’écriture. Pierre Bottero a une plume simple mais très efficace. Il y a un je-ne-sais-quoi qui rend le tout poétique et qui nous embarque tout de suite dans l’univers. Le seul bémol pour moi a été certains dialogues : malheureusement quand nos deux personnages principaux se parlent, leurs prénoms tombent assez souvent en milieu ou fin de phrase ce que je trouve assez peu crédible. Mais bon, rien n’est parfait et le principal est que j’ai passé un excellent moment de lecture. Je regrette même de ne pas avoir les deux autres tomes sous la mains.

En bref, un très bon début de trilogie. Pierre Bottero est un auteur culte que j’avais envie de découvrir, et je comprends d’où vient sa notoriété. La Quête d’Ewilan est un livre qui s’apprécie à tous les âges.


Note : 4 sur 5.

3 commentaires sur « Journal de lecture #112 – La Quête d’Ewilan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s