Journal de lecture #67 – Terre de Brume, le choix des élues

/!\ ATTENTION CETTE CHRONIQUE EST SUSCEPTIBLE DE SPOILER DES ÉLÉMENTS DU TOME PRÉCÉDENT./!\
Chronique du tome 1

Hello You !

Après ma lecture de Terre de Brume pour le PLIB 2019, j’avais envie de continuer l’aventure auprès d’Héra et d’Intissar. Et… Bah ça ne l’a pas trop fait.

fiche livre terre de brume 2

Je vais pas tourner autour du pot, ce second et dernier tome n’a pas fonctionné avec moi. J’avais apprécié le premier malgré quelques détails qui me dérangeaient et je me suis dit que ce serait un peu pareil pour celui-ci mais je suis totalement passée à côté.

On commence quand même par les bons points : j’ai beaucoup aimé l’histoire d’Aïstos. Et même en général j’aime les histoires mythologiques, des dieux qui ressemblent aux dieux grecs. Aïstos est un personnage que j’ai apprécié et son passé m’a touché.

Ensuite la Brume. J’ai trouvé génial que la Brume soit un personnage à part, plus qu’un simple déchet toxique, elle a une conscience et c’est intéressant de la suivre. Bien que sont histoire à elle ne soit pas assez développée à mon goût.

Troisième bon point : les messages. Ce bouquin est bourré de messages pour l’écologie, les conséquences que peuvent avoir certains actes, l’acceptation de soi, le harcèlement, le racisme, la misogynie, les personnages ouvertement LGBT et (quelque chose que je n’avais jamais lu) un des personnage avoue se sentir d’un autre genre que celui-ci que lui renvoie son corps. Et chose que j’ai aimé : après s’être confié à un autre personnage et que celui-ci l’ai accepté, l’autrice change totalement son écriture, en utilisant son véritable genre. C’est cool !

Malgré tout ça, j’avoue ne pas être rentrée dedans. Je me suis encore moins attachée à Héra et à Intissar que dans le premier tome. Je ne sais pas pourquoi mais je n’arrive pas à m’identifier à elles et à les apprécier. Pour autant je ne les ai pas détesté, je suis juste restée neutre face à elles et à ce qui leur arrive.

Même leur lutte contre la Brume, le point de l’histoire qui m’intéressait le plus en fait, n’a pas réussi à me capter. Je ne sais pas quoi dire de plus là-dessus puisque je n’ai pas vraiment d’avis négatif à apporter, c’est juste que ça ne m’a pas atteint.

Dernière chose même si ce n’est qu’un détail: j’ai trouvé pas mal de coquilles dans le texte. Quand je dis pas mal c’est pas rapport au nombre de pages. Pour un roman assez petit il y avait quand même beaucoup de fautes de frappe. Je pense que ça a un peu contribué à me sortir de l’histoire puisque j’ai tendance à buter dessus.

En bref une lecture assez mitigée. Malgré qu’il y ai de bonnes idées et de très beaux messages, l’histoire et ses personnages principaux n’ont pas réussi à me capter.


Note

2-5_5

7 commentaires sur « Journal de lecture #67 – Terre de Brume, le choix des élues »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s