Journal de lecture #48 – Terre de Brume #PLIB2019

Hello You !

Aujourd’hui je vais (enfin) vous parler de ma première lecture pour le #PLIB2019 . Dans un précédent article je vous faisais la liste des 5 finalistes. J’ai donc commencé par lire Terre de Brume de Cindy Van Wilder, un court roman de fantasy jeunesse et premier tome d’une série.

fiche livre terre de brume

J’avais beaucoup entendu parler de Cindy Van Wilder notamment avec sa saga les Outrepasseurs, mais je n’avais encore jamais lu de livres d’elle. C’est donc avec Terre de Brume que j’ai découvert sa plume et son univers.

J’ai beaucoup aimé ma lecture même si ce premier tome n’est pas parfait. Nous faisons la connaissance d’Héra, prêtresse de l’eau et d’Intissar, Soeur de feu. Les chapitres alternent entre leur deux points de vue. C’est intéressant mais les deux filles se ressemblent tellement, tant dans leurs caractères que dans leur façon de narrer l’histoire, que je devais à chaque fois regarder le titre du chapitre pour être sûre de qui parlait.
Leur tempérament est assez différent mais leur personnalité n’est pas assez travaillée à mon goût. Les deux filles sont orphelines et la seule chose qui les différencie pour moi est le talent d’Intissar pour entrer dans le monde des esprits.

Pour rester dans les personnages, on a un méchant malheureusement un peu trop cliché. Il a le syndrome du méchant qui ressent le besoin d’expliquer son plan machiavélique, *mwhahaha regardez comme je suis diabolique, je suis tellement sûr de réussir que je vous dévoile tout hohoho*… Ce qui le décrédibilise pas mal et le rend un peu ridicule à mes yeux.

giphy7

D’ailleurs, ne vous attachez pas trop aux personnages, l’auteure a l’air de bien aimer se la jouer à la Georges R.R. Martin (je dis ça, je dis rien).

Mis à part ça, l’intrigue et les enjeux de l’histoire sont intéressants et prenants bien que le concept me rappelle un peu le résumé d’Aberrations de Joseph Delaney.
Le déroulement de l’histoire et ses actions vont assez vite, ce qui rend ce tome très jeunesse. Pourtant on a des rapports à la religion, au fanatisme, à l’écologie et au recyclage des déchets toxiques, faisant écho à notre propre monde. Ça peut être un bon moyen pour un public d’enfants de faire un pont entre la fiction et notre réalité et de comprendre certaines choses.

J’ai une petite déception concernant la magie: j’aurais aimé avoir plus d’explications quant à son fonctionnement. Mais difficile de tout faire rentrer dans un roman de moins de 300 pages et surtout pour un public jeunesse alors bon, pourquoi pas.
Dans l’ensemble j’ai passé un très bon moment. J’ai lu Terre de Brume en à peine deux jours et je lirais la suite sans hésitation car le cliffhanger de fin est très bien géré. Cindy Van Wilder est une autrice accomplie et ce livre m’a donné envie d’en découvrir d’autres de sa main.


Note

3-5_5
#PLIB2019
#ISBN9782700259230

Publicités

Un commentaire sur « Journal de lecture #48 – Terre de Brume #PLIB2019 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s