Journal de lecture #27 – Grace and Fury

Aussitôt reçu aussitôt lu ! La semaine dernière, je recevais la box d’octobre de Mille et un livres box. Comme vous l’avez pu voir dans mon unboxing, nous avions ce mois-ci un exemplaire de Grace and Fury, roman de Tracy Banghart sorti fin septembre. J’ai tout lâché pour le lire et je vous en parle !

Grace and Fury


« À Viridia, les femmes n’ont pas le droit de lire. Pas non plus le droit de choisir leur mari, leur métier, leur avenir. Ni d’avoir des idées. »

Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince.

Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.

Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose.
Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter.
Pour se retrouver, elles prendront tous les risques.

La révolte ne fait que commencer…


Grace and Fury est un roman young adult de fantasy (c’est Google qui le dit !), publié chez les éditions Hachette.

Je l’ai lu en seulement 4 petits jours et que dire.. J’ai du mal à trouver les mots.

Commençons pas le concept.

Viridia est un pays où l’adage « soit belle et tais toi » prend tout son sens. Les femmes n’ont pas le droit de lire, d’écrire, de faire du sport comme de l’équitation.. Elles ont uniquement le droit d’être jolie, docile, toujours souriante et d’obéir aux ordres des hommes. Thématique qui ne peut que nous toucher que vous soyez une femme ou un homme.

Là dessus nous suivons Serina, jeune fille douce et soumise qui a fait de sa vie un champ d’obéissance pour espérer d’être un jour choisie en temps que Grâce.

AH STOP ! Qu’est-ce qu’une Grâce ? On est en droit de se le demander car le livre débute tout de suite sur l’élection des filles, sans plus d’explications. Si vous avez lu le résumé avant de débuter votre lecture tout va bien car elle est là l’explication !
Une Grâce est une des Femmes de celui qui dirige le pays, où dans ce cas-ci, de l’Héritier au trône. Lors d’une élection le concerné choisi trois Grâces, celle qui retient le plus son attention deviendra Première Grâce et aura « la chance » de porter son enfant. Qu’elle le veuille ou non.

Reprenons.
Serina a une petite soeur, Nomi, qui elle a été élevé dans le but de servir et de devenir la suivante de Serina. Contrairement à celle-ci elle a un caractère beaucoup plus enclin à la rébellion. D’ailleurs elle a un terriiible secret: elle sait lire.

Malheureusement rien ne se passe comme prévu, Nomi devient Grâce et Serina est envoyé en prison (bah oui sinon il n’y a pas d’histoire).

giphy9

Nous suivons donc chacune des deux soeurs au fil des chapitres. J’ai bien aimé ce système de un chapitre = Nomi, le chapitre suivant = Serina. Ça donne un récit dynamique et facile à suivre.
L’écriture est très fluide, les pages tournent toutes seules, la lecture est rapide. J’ai beaucoup aimé ma lecture et pourtant.. Il m’a manqué un petit quelque chose pour qu’elle soit vraiment passionnante. C’est difficile à expliquer car ça ne m’arrive quasi jamais (je crois même que c’est la première fois). J’ai adoré, sans pour autant que la lecture me donne de vraies émotions. (j’vous sens perdue là).

Les deux personnages sont attachants et pourtant je n’ai pas eu peur pour eux. Je suivais leur histoire un peu de loin, en trouvant ça fascinant sans pour autant m’impliquer.

Je déplore le fait que les personnages secondaires ne soient pas du tout travaillé. Ils ne sont que de passages et c’est comme si on se foutait de leur histoire. Mais j’aurais aimé en savoir plus sur Oracle par exemple ou sur Malachi.
Malachi qui est quand même l’Héritier et qui est un peu au centre de toute cette histoire et qui pourtant reste neutre..

giphy10

De même, il n’y a pas de réelle surprise dans ce récit. Nous avons droit aux rebondissements habituels et à une fin somme toute.. normale pour ce type d’histoire. Attention je ne dis pas que c’est nul, au contraire mais j’ai trouvé que l’auteure ne mettait pas beaucoup d’originalité et ne prenait pas beaucoup de risques dans son histoire.
En bref une histoire très sympathique, qui se lit très vite et dont on veut lire la suite. Mais pas un récit inoubliable.


Note
Très bonne lecture mais sans plus

3-5_5


Titre : Grace and Fury
Auteur : Tracy Banghart
Edition : Hachette
Pages : 360
Prix : 18€

Un commentaire sur « Journal de lecture #27 – Grace and Fury »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s