Journal de lecture #14 – Hazel Wood

Vous en avez sûrement entendu parler, il a pas mal tourné sur les réseaux sociaux. Sorti en avril 2018 aux éditions Milan, Melissa Albert nous offre un joli roman fantastique au nom mystérieux: Hazel Wood. Je ressors tout juste de la forêt enchantée pour vous en parler.

Hazel Wood


« Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. »

Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent
à tout jamais le destin de la jeune fille.

Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althea Proserpine, auteure des célèbres
« Contes de l’Hinterland ».
Hazel Wood, d’où semblent échapper des personnages inventés par Althea.
Hazel Wood, où sa petite-fille, Alice, va devoir s’aventurer.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.

Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir?
Un leurre? Une porte d’entrée sur un autre monde? Et si Alice était bien plus
qu’une simple New-Yorkaise? Une princesse? Une tueuse?

Il était une fois… Hazel Wood.


Avant même d’avoir lu le résumé, j’avais complètement craqué pour cette couverture. Elle est magnifiquement bien réalisée, faite de symboles entremêlés ayant un lien avec l’histoire, tout en dorure. Je n’ai donc pas pu résister à l’acquérir.

Avec Hazel Wood nous entrons dans un monde fait de contes et de magie. Nous suivons Alice et sa mère, Ella, toujours en train de fuir ce qui ne se voit pas: la malchance.  Sauf qu’un jour celle-ci les rattrape et force Alice à retourner à ses origines. Hazel Wood. Demeure emblématique de la célèbre Althea Proserpine, sa grand-mère et auteure des contes de l’Hinterland.

Dans l’ensemble j’ai apprécié ma lecture. De base j’adore les contes, les légendes et la magie. Ce livre a su me faire frissonner avec ses quelques contes racontés. J’aurais aimé en avoir un peu plus sur ce sujet car au final l’intrigue est très longue à se mettre en place. Nous suivons Alice dans sa fuite, puis dans sa recherche d’Hazel Wood pendant bien la moitié du livre. Résultat j’ai trouvé toute la partie liée à Hazel Wood et à l’Hinterland bien trop rapide. J’en voulais plus, j’avais besoin de plus ! Car l’auteure a su créer un univers riche et intéressant, qu’on a envie d’explorer et de découvrir dans les moindres recoins. J’ai été un peu déçu de lire beaucoup de choses sur Hazel Wood mais de ne pas le « voir » autant que je l’aurai voulu.

giphy8

On découvre un monde très sombre et cruel, ou les contes ne se finissent pas toujours par « et il vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Non. Là il y a de la violence, du sang, de la cruauté , et je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler. Mais ça fait pas de mal un peu.

Malheureusement j’ai trouvé qu’on comprenait bien trop vite l’histoire d’Alice et ce qui allait se passer. Je pense que c’était voulu par l’auteure car les indices étaient bien trop gros, mais du coup je n’ai pas eu beaucoup de surprises dans ma lecture et les rebondissements n’ont pas eu l’effet escompté. Le dénouement a été bien trop vite à mon goût, comme si tout était trop facile alors que ça ne devrait pas l’être. Il m’a manqué quelques chapitres et des explications sur certains aspects de l’histoire qui n’auraient pas été de trop. Ou peut-être était-ce fait exprès, pour nous perdre et nous déstabiliser, car ce monde est déstabilisant. 

J’ai cru voir par-ci par-là qu’il y aurait un tome deux et peut-être un livre regroupant les contes. Je ne suis pas sûre que le tome deux soit vraiment utile vu ce qu’on apprend de la fin. Par contre le recueil de contes serait vraiment très intéressant !

Au final c’est une petite lecture sympatoche, mais pas un coup de cœur.

giphy7


Note

notesHazeld


Titre : Hazel Wood
Auteur : Melissa Albert
Edition : Milan 
Pages : 384
Prix : 17,90 €

Un commentaire sur « Journal de lecture #14 – Hazel Wood »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s