Journal de lecture #98 – Iskari – Le combat des âmes sœurs

Hello You !

J’ai l’impression de retrouver petit à petit mon envie de lecture ces temps-ci. J’ai lu le second tome d’Iskari en quatre jours, ce qui est une bonne nouvelle !

Attention, traîner un roman pendant plusieurs semaines ne me dérange pas, au contraire ça fait même du bien de ce plonger dans un même univers plusieurs semaines de suite. Mais ça m’a fait aussi du bien de retrouver une envie de lire régulière, plutôt que 5 minutes par là et 10 minutes deux jours après.

Comme d’habitude, je vous laisse ici la chronique du premier tome d’Iskari.

fiche livre iskari

J’ai beaucoup aimé ce second tome, même si j’ai largement préféré le premier. J’ai été très surprise de constater qu’on ne suivait que le personnage de Roa cette fois-ci. C’est un personnage très important puisque c’est en grande partie grâce à elle que Dax a pu renverser son roi de père dans le tome 1, mais on l’aperçoit très peu au final.

Malgré le fait que j’avais très envie de retrouver Asha, Torwin et Kozu, j’ai au final apprécier en découvrir plus sur Roa et sur Dax. Dax qui m’a mené par le bout du nez du début à la fin soit disant passant.
Roa quant à elle est un personnage que j’ai beaucoup apprécié mais qui m’a un peu soûlé en même temps. Son histoire m’a émue a plus d’une reprise mais je l’ai souvent trouvé très peu futé. Plusieurs fois je me suis dit : « Mais d’où tu laisse quelqu’un te parler de cette manière, t’es la reine ?! », et c’est le cas de le dire, pour une souveraine elle se laisse très souvent marcher sur les pieds ! Mais bon, sans cette facette de sa personnalité, l’histoire aurait été beaucoup moins intéressante.

En parlant de l’intrigue, je l’ai trouvé fascinante et très émouvante. J’ai d’ailleurs versé ma petite larme à la fin. Elle n’a rien à voir avec le premier tome, même si la dimension politique est toujours là. On se concentre beaucoup plus sur l’histoire personnelle de Roa et de Dax puisque les deux sont intimement liés, et ça n’a pas été pour me déplaire.

Asha quant à elle apparaît très brièvement dans ce tome, mais alors ! Elle est tellement badass. Clairement, pour moi, la seule scène où elle apparaît est la meilleure scène du livre.

J’ai hâte de voir ce que donnera le troisième (et dernier apparemment) tome de cette série. En même temps j’ai un peu d’appréhension puisque rien n’annonce une future intrigue à la fin du tome deux, alors je ne sais pas du tout à quoi m’attendre.

Bref, un second tome assez dissocié du premier au final mais tout aussi plaisant que le premier.


4_5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s