Journal de lecture #92 – La cité des chimères – #PLIB2020

Hello You !

Aujourd’hui je vous parle d’un roman qui ne m’attirait pas plus que ça à la base. Et c’est ce qui est bien avec le plib : on découvre de belles histoires parmi des livres vers lesquels on ne serait pas allé à la base. Parce que franchement, je suis très contente d’avoir laissé sa chance à La cité des chimères.

fiche livre la cité des chimeres

L’histoire a un rythme assez lent de manière générale jusqu’à la moitié du roman environ, où ça s’accélère un peu sans pour autant partir en semi-marathon. Pour autant ça ne m’a pas plus dérangé que ça, l’autrice a une belle écriture, fluide et agréable, qui nous décrit parfaitement le paysage de Lowndon et les décors magnifiques de Septentria. C’était comme si j’y étais, comme si je me baladais dans le labyrinthe de couloirs et de salles toute plus majestueuses les unes que les autres, bref ! C’est un récit très immersif.

J’ai adoré tous les personnages, qui sont bourrés d’humour et attachants. Le duo Célèste / Daniel fonctionne à merveille et que dire de Calissa, Leire et Alexian ? Surtout ce dernier, je l’ai trouvé à mourir de rire et le trio fait des étincelles.

L’intrigue générale est très intéressante, j’ai beaucoup aimé le concept de chi et son fonctionnement. Quel lecteur ne rêverait pas d’être immergeant ?

J’ai par contre eu un peu plus de mal avec l’intrigue spécifique à ce tome (car de ce que j’ai compris il s’agit d’un premier tome). La mission de Calissa est intéressante et prenante mais j’ai trouvé sa résolution bien trop facile et rapide. J’entend par là qu’à la fin, Calissa nous donne une explication de ce qu’il s’est passé, comme dans un bon policier. Le soucis c’est qu’à aucun moment dans ma lecture, je n’ai ressenti d’indice qui aurait pu me faire penser à un éventuel plot twist. Tout était très linéaire jusqu’à cette fameuse explication que j’ai trouvé un peu sortie de nul part. Ouais bon je sais, je m’exprime très mal mais je ne vois pas comment expliquer ce ressenti autrement.

La fin de ce tome se suffit à lui-même et j’avoue que je ne vois pas très bien où pourrait nous mener un tome 2. En tout cas je n’ai pas trouvé la fin de ce roman assez accrocheuse pour avoir envie de se lancer dans une saga. Vous l’aurez compris, je ne sais pas encore si je lirais la suite, je pense plutôt attendre les premiers avis sur celle-ci quand elle sortira, pour décider si ça en vaut la peine.

L’univers est, pour moi, le gros plus de ce roman et je pense qu’avec un rythme un peu plus dynamique et une intrigue construite différemment, ça aurait été un coup de cœur !


3-5_5

#PLIB2020
#ISBN9782490151219

3 commentaires sur « Journal de lecture #92 – La cité des chimères – #PLIB2020 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s