Journal de lecture #80 – Le Glas

Hello You ! 

Je l’attendais depuis plus d’un an, le troisième et dernier tome de La Faucheuse est enfin sorti. Evidemment si tu n’as pas lu les précédents je te conseille plutôt de lire ma chronique sur le premier ou celle sur le second tome pour éviter les spoils.
fiche livre la faucheuse 3.jpg

Ma lecture de Thunderhead m’avait laissé en pls totale. Cette fin m’avait bouleversée comme jamais et j’avais vraiment très très hâte de voir comment tout allait se conclure. Je pense que j’ai placé mes attentes un peu trop haut car cette lecture est un peu retombée comme un soufflé.

Comment dire.. J’ai beaucoup apprécié ma lecture. J’ai aimé retrouver Dame Anastasia, Rowan, Maître Faraday, rencontrer Jeri et découvrir la place qu’occupe Greyson dans ce tome. Et le Thunderhead bien sûr. Cependant il m’a manqué quelque chose pour m’embarquer complètement comme m’avait embarqué le tome deux.

Déjà on a le droit qu’à très très peu de Rowan et de Faraday. J’ai trouvé ça assez dommage et ça m’a manqué. Heureusement ce manque a été comblé grâce à Citra alias Dame Anastasia que j’ai trouvé vraiment courageuse et déterminée. Goddard m’a fait frissonner à plusieurs reprises et certaines scènes ont emballées mon cœur d’angoisse. Mais entre toutes ces scènes j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de vide. Il y a pas mal de longueurs dans ce tome et pour un dernier tome j’ai trouvé ça vraiment dommage. Un dernier roman devrait être un feu d’artifice. Au lieu de ça j’ai eu beaucoup de pétards mais trop d’espace entre chaque pour en faire un véritable spectacle (t’as vu cette métaphore ?).

Quant à la toute fin, je ne l’ai absolument pas vu venir j’avoue. Ni le projet du Thunderhead, ni la nature de la sécurité intégrée par les premiers faucheurs. J’ai été surprise et au final j’ai trouvé que c’était malin et vraiment bien trouvé. Mais encore une fois, le problème Goddard a été trop vite et trop facilement résolu à mon goût. Et puis surtout il y a des scènes avec Goddard qui n’ont clairement pas été assez exploitées. Comme son enfance dont on fait allusion très rapidement, où son rôle dans les essais de conquête d’espace. On survole tous ces moments, c’est dommage car Goddard ne devient qu’un fou hystérique dont la seule motivation est de contrôler la Communauté mais on ne sait pas pour quelle raison. C’est encore plus dommage lorsque l’ennemi principal du livre est vaincu de manière si rapide, ça passe presque inaperçu par rapport au reste.

Bref, j’ai beaucoup aimé cette trilogie en général. On peut dire que ce dernier tome et tout de même réussi en terme d’intrigue. La conclusion est bonne mais il n’est malheureusement pas à la hauteur du précédent. C’était une bonne lecture mais pas aussi bonne que ce que j’espérais.


Note

3-5_5

Un commentaire sur « Journal de lecture #80 – Le Glas »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s