Journal de lecture #100 – Killing November

Hello You !

Déjà aujourd’hui est un jour particulier puisque c’est ma 100ème chronique sur le blog ! *on applaudit bien fort*
Le livre qui a l’honneur d’inaugurer cette 100ème est Killing November d’Adriana Mather (oui j’en fais un peu trop).

Je ne vais pas avoir grand chose à dire sur ce roman puisque, dans l’ensemble, j’ai plutôt bien apprécié. J’ai beaucoup aimé le principe de la Strategia et de l’Académie, j’ai trouvé ça très original ou en tout cas je n’avais pas encore lu de romans approchants.

J’ai bien aimé le personnage de November à laquelle on s’identifie très facilement puisqu’elle n’a aucune connaissance de ce qui se passe dans l’académie. On est aussi perdue qu’elle, on apprend quelques informations au compte goutte en même temps qu’elle et on a tout aussi envie qu’elle de sortir de ce lieu de dingue.
Par contre j’ai eu beaucoup plus de mal avec les autres personnages qui, eux, sont rodés à l’exercice de dissimulation, de mensonge et de manipulation. Même avec Layla et Ashai, étant donné qu’ils cachent au mieux leurs pensées et leurs sentiments, il est difficile de s’attacher à eux.

Même si j’avais deviné quelques informations « non cruciales », je n’ai absolument pas vu venir la fin et l’auteur de tous ces événements étranges. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé cette fin et je lirais le second tome avec plaisir.

Le seul vrai soucis que j’ai eu avec ce roman, c’est que je suis restée à la surface tout le long de ma lecture. Même si j’appréciais ce que je lisais, j’ai été incapable de me plonger totalement dedans et d’éprouver une réelle empathie pour ce qui arrive à November. Je pense que le fait que ce soit un récit au présent y est pour beaucoup là-dedans. J’ai toujours beaucoup de mal avec ce type de narration, tout simplement parce que les phrases sonnent faux à mon oreille. Je trouve les phrases comme « je pousse la porte » trop brutes et peu jolies à mon goût et je butais presque à chaque fois au début. Au fil du livre j’ai réussi à me détacher peu à peu de ça mais pas suffisamment pour ne plus y faire attention.

En bref, dans l’ensemble ça a été une bonne lecture. J’ai trouvé l’histoire intéressante et originale mais j’ai eu du mal avec le type de narration qui m’a empêchée de me plonger vraiment dedans. Malgré ça, je pense que je lirais la suite car l’histoire en vaut la peine.

Un commentaire sur « Journal de lecture #100 – Killing November »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s