Journal de lecture #65 – Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Hello You ! 

Ça fait long pour un titre ! C’est d’ailleurs ça qui m’a attiré au premier abord, ce drôle de titre de dix pieds de long. Et même s’il ne rentre pas vraiment dans mon genre de lecture habituel, après avoir lu beaucoup d’avis positifs j’ai fini par me lancer.

fiche livre le cercle littéraire

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates (!) est un roman épistolaire qui se passe juste après la fin de la seconde guerre mondiale. Nous y rencontrons Juliet, jeune écrivaine en manque d’inspiration qui, par un concours de circonstances, va commencer à correspondre avec Dawsey et les autres membres du club de littérature de Guernesey, petite île Anglo-Normande.

Par ces personnages nous apprendrons comment ils ont survécu lors de l’occupation Allemande. Alors oui, dit comme ça ce n’est pas très drôle, mais ce n’est pas du tout un roman déprimant loin de là. Bien sûr l’histoire de chaque personnage est dure, mais elle n’est jamais décrite avec fatalisme.

Je me suis beaucoup attachée à tous ces personnages qui écrivent à Juliet. Isola est hilarante, Juliet a un caractère fort et ne se laisse pas faire, Kit est adorable et Dawsey est juste le personnage le plus doux et gentil de ce roman. J’ai adoré tous les autres évidemment mais ceux là sont mes préférés.

J’ai été dévasté par l’histoire d’Elizabeth et je me suis beaucoup attachée à elle alors qu’on ne lit jamais une lettre de sa main. J’ai évidemment eu la larme à l’œil, comment ne pas l’avoir quand on sait de quelle période on parle et après avoir lu toutes ces histoires, mais j’ai trouvé que tout était raconté d’une manière légère. J’ai aimé aussi le fait que ce roman n’accuse pas les soldats allemand comme les seuls et uniques grands méchants. Evidemment ils étaient là et ils n’ont pas fait de jolies choses, mais ils n’étaient pas les seuls et surtout tous les soldats n’étaient pas pour cette guerre et les massacres qui en ont découlé.

C’est un roman qui aurait pu me plomber le moral, mais il est écrit de manière justement à donner de l’espoir. Vous savez c’est le genre de roman que, une fois terminé, vous refermez, vous soupirez d’aise et vous vous posez en repensant à tous ces personnages, à leurs histoires et avec cette envie de plier bagages direction Guernesey. Il faut un petit temps avant d’en ressortir.

En bref j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce cercle littéraire, et j’y reviendrais probablement. Et j’espère pouvoir un jour aller à Guernesey et découvrir l’île.


Note

4-5_5

Un commentaire sur « Journal de lecture #65 – Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s