Journal de lecture #79 – La Tempête des Echos

J’ai fini La Passe-Miroir.

Pfouaa cette chronique s’annonce hyper compliquée à écrire.
Le quatrième et dernier tome de la saga, La Tempête des Echos, est sorti le 28 novembre. Je me suis évidemment jetée dessus et je n’ai pas pu m’empêcher de le commencer le lendemain.

fiche livre passe miroir 4

Dès la première ligne je me suis sentie embarquée dans un train à grande vitesse. C’est un dernier tome qui ne fera pas l’unanimité j’en suis sûre, car il est très complexe et que Christelle Dabos a choisi d’écrire un dernier tome qui n’est pas forcément évident au niveau de l’intrigue par rapport à ses trois précédents. Il est difficile à appréhender et à comprendre mais il est écrit avec une maîtrise incroyable.

Il a fallu que je digère un peu cette lecture pour pouvoir poser les mots dessus. J’ai été brinquebalée d’un bout à l’autre dans un univers qui s’effondre, où on cherche des réponses à tout prix et où les explications qu’on nous donne nous font finalement nous poser encore plus de questions. J’ai été perdue à plusieurs reprises, je ne comprenais pas où on allait mais une fois que le chemin s’éclaire c’est… Wahou.

Je suis ressortie de cette lecture en larmes. Et même après, rares sont les romans qui arrivent à me faire pleurer après les avoir fini ! Je crois même que c’est le seul. La fin (pour ne spoiler personne) est une fin semi-ouverte de ce que j’en ai ressenti. Les lecteurs qui voudront y lire une fin complètement ouverte sans explication la liront tel quel. Moi j’y ai vu une réponse et même si ce n’est pas ce à quoi je m’attendais ou même ce que je voulais, c’est la meilleure fin que ce livre pouvait mériter à mon sens. Et cette dernière phrase.. pfoua ! Ça m’a chamboulée.

Toute cette fin de saga est magistrale, brillante et écrite avec une intelligence incroyable. Je suis triste de quitter cet univers mais je sais aussi que je relirais la saga complète très bientôt car je suis sûre être passée à côté de plein de choses maintenant qu’on a le fin mot de l’histoire.

Le second tome reste mon préféré, mais toute la saga est un coup de cœur énorme.

Un énorme merci à Christelle Dabos pour avoir créer un tel univers et une telle histoire. Je lirais tous ses autres romans à coup sûr. Je la considère même comme notre J.K. Rowling française. Oui rien que ça !


Note

5_5

4 commentaires sur « Journal de lecture #79 – La Tempête des Echos »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s