Journal de lecture #71 – Comment le dire à la nuit #PLIB2019

Hello You ! 

Ça y est, j’ai bouclé mes lectures pour le plib 2019 ! Est-ce que je sais pour qui je vais voter ? Absolument pas !
J’ai fini cette session en beauté avec Comment le dire à la nuit de Vincent Tassy et je vous en parle tout de suite.

fiche livre comment le dire

J’avais déjà entendu parler de ce roman l’année dernière, il avait été encensé par tout le monde ou en tout cas je ne voyais que les avis positifs. On parlait d’une écriture sublime, d’une histoire poétique et gothique à souhait… Bref ! Aucun point noir sur le tableau, alors est-ce que j’ai adhéré ?

On peut dire que oui, je suis carrément tombée sous le charme mais ça n’a pas été le coup de cœur auquel je m’attendais.

Déjà la plume. Elle est magnifique c’est vrai, ce n’est pas une légende ni une exagération. C’est beau, ça colle parfaitement bien à l’univers sombre et mélancolique de ce roman. Je me croyais plongée dans un vieux film de vampires en noir et blanc au XVIIIe siècle.
Vincent Tassy réussi franchement bien son pari de nous plonger dans une ambiance noire et brumeuse. Je la voyais partout et chaque scène que je m’imaginais était comme recouverte d’un voile gris. Je me suis totalement laissée emporter.

J’ai adoré l’histoire d’Egmont et de Leopold, j’ai eu beaucoup d’empathie pour eux et pour leur malheur. Et ce passage où le titre prend tout son sens.. Je n’ai pas les mots à par dire que c’était beau.

Athalie.. Athalie est un personnage qui ne laisse pas indifférent. Elle est odieuse, terrifiante et horrible, mais quand on apprend enfin son histoire et l’origine de sa condition, il est impossible de ne pas avoir de l’empathie pour elle. Tout prend son sens, j’ai adoré ce lien que l’auteur a fait entre son personnage fictif et notre Histoire réelle. J’ai été me renseigner par la suite et tout est vraiment cohérent et crédible. On pourrait y croire.

J’avoue avoir moins aimé les passages à notre époque avec Rachel et Parascève, c’est ce qui fait que ce roman n’est pas un coup de cœur. Je me suis imaginée beaucoup de choses pour essayer de faire le lien entre tous ces personnages à ces époques différentes. J’imaginais une sorte de malédiction ou de destinée. Toutes ces hypothèses ce sont révélées fausses et l’explication de ce lien m’a un peu déçue et laissé perplexe.

C’est d’ailleurs cette fin qui m’a laissée sur le côté. J’ai moins accroché à partir du moment où tous les personnages se rencontrent à l’époque de Rachel et Parascève (la nôtre donc). Tout s’est un peu essoufflé, et même si il y avait toujours des scènes très fortes, j’avais perdu cette ambiance gothique du XVIIIe.

Et je dois vous avouer… Je n’ai pas compris la fin.
A partir du moment où Adriel apprend son passé jusqu’au point final, je n’ai pas compris. J’en ai même rigolé, car c’est le seul moment du livre qui m’a vraiment laissé perplexe. C’est dommage de finir sur cette note pour un roman aussi beau.

En bref, ça a tout de même été une magnifique lecture. Vincent Tassy a un style indéniable et j’ai beaucoup aimé cette histoire d’amour et de tragédie dans l’ensemble, même si je n’ai pas été convaincue par la fin.


Note

4-5_5

#PLIB2019
#ISBN9782375680897

8 commentaires sur « Journal de lecture #71 – Comment le dire à la nuit #PLIB2019 »

  1. La fin a laissé énormément de monde perplexe et un goût de trop, ça aurait du se finir un chapitre ou deux avant pour en faire vraiment un chef d’œuvre. Mais peut être que l’auteur éclairera un jour notre lanterne sur ce qu’elle signifie 🙂 en tout cas si tu as aimé ce roman tu dois absolument lire Apostasie !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s