Journal de lecture #58 – Grisha, le dragon de glace

/!\ Attention, cette chronique est susceptible de spoiler le premier tome, aussi, si vous n’avez pas lu le tome précédent je vous conseille de vous référer à cette chronique /!\

Hello You !

Après l’avoir pris, puis laissé plusieurs semaines sur ma table de chevet, j’ai enfin lu le second tome de Grisha de Leigh Bardugo. Et… Pfiou c’était à couper le souffle !

fiche livre grisha 2

J’ai lu le premier tome en début d’année, j’avais apprécié ma lecture sans pour autant qu’il m’en reste un souvenir indélébile. Du coup j’ai mis un peu de temps à me remettre dans le bain bien que l’action commence presque immédiatement. Mais alors je ne sais pas ce qui s’est passé, il y a eu ce moment où tout a basculé et où je ne pouvais plus lâcher le livre.

Je me suis beaucoup plus attachée à Alina que dans le tome précédent. On la découvre avec ses forces et ses faiblesses, et bien qu’elle doive faire face à ses doutes et à une part d’elle bien plus ténébreuse, elle ne laisse pas son rôle d’invocatrice de lumière de côté pour autant. Elle prend des décisions et les assume. J’ai eu beaucoup d’empathie pour elle, pour tout ce qu’elle subit, pour son histoire avec Mal ect.. Je me disais que la pauvre n’avait pas mérité de vivre tout ça.

On découvre également un Darkling beauuuucoup plus cruel et flippant. Pour autant il est difficile de le détester totalement. Il a ce charisme et cette attraction qui fait qu’on le trouve badass malgré toutes les horreurs qu’il provoque.

On fait également la connaissance du FAMEUX Nikolaï. Oui oui  le personnage qui enflamme la blogosphère dès qu’on prononce le mot « Grisha ». Et bien ça n’a pas loupé, je suis tombée sous le charme du personnage. Il est extrêmement intelligent et drôle bien qu’un peu imbue de lui-même. Ça fait parti de son charme dirons-nous. J’ai beaucoup aimé le ton employé quand il discutait avec Alina ou Mal, les petites piques qu’ils s’envoyaient et le sarcasme dans leur conversation. Ça ne manquait pas d’humour.

Et puis il y a eu la fin. C’était comme si j’y étais, c’était incroyable, explosif. Après avoir lu ça je me suis rendue compte que j’avais retenue ma respiration pendant toute cette scène, et je me souviens m’être dit que si l’adaptation était bonne ça pouvait faire une série incroyable. Et « merde ». Je crois avoir dit « merde » aussi.

Au final ce tome est largement supérieur au premier. On est très très proche du coup de cœur et en refermant le livre j’avais envie d’ouvrir le 3ème tout de suite ! Mais je me retiens pour laisser durer un peu le plaisir.


Note

4-5_5

4 commentaires sur « Journal de lecture #58 – Grisha, le dragon de glace »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s