Journal de lecture #45 – L’Apprenti Épouvanteur

L’apprenti Epouvanteur fait parti de ces sagas que l’on ne présentent plus. Je l’avais commencé quand j’étais gamine parce qu’un gamin de ma classe de primaire ne jurait que par ça. Et puis la couverture ressemblant un peu à un grimoire et l’inscription au dos « histoire a ne pas lire la nuit » auront fini de m’attirer. Inscription que j’ai d’ailleurs suivi a la lettre à l’époque où j’ai lu le premier tome car je croyais dur comme fer au monde fantastique

fiche livre épouvanteur 1

Au fil du temps c’est devenu le livre que j’attendais chaque année mais pour je ne sais quelle raison, j’ai arrêté de les lire après le tome 8. Probablement parce que j’étais jeune et que j’avais fini par me lasser un peu de cette histoire de sorcières.

Mais avec le temps et la vieillesse arrivant, plus ça allait et plus j’avais envie de la relire. Et cette fois de la finir ! Je me suis donc lancée après avoir lu la chronique de l’Antre de Sylnor qui a fini de me convaincre.

J’ai adoré me replonger dans cet univers sombre fait de sorcières de gobelins et autres créatures étranges. Le roman est très court mais pour autant je n’ai pas trouvé que les choses se déroulaient trop vite. La nostalgie m’a poursuivi pendant ma lecture et c’est une sensation qui fait du bien ! Une couette, une tisane et un livre que vous avez aimé le soir, voilà ma définition du confort

giphy-5

L’avantage c’est que j’avais quelques bribes de souvenirs de ce qui se passait dans les prochains tomes. J’ai donc lu certains passages différemment, comprenant un sens que je ne comprenais pas enfant.

D’ailleurs cette saga est classée jeunesse mais la grande force de Joseph Delaney c’est qu’elle peut être lu à tout âge pour moi. Le langage n’est pas trop enfantin, le déroulé ne va ni trop vite ni trop lentement, c’est sombre et frissonnant. C’est un livre excellent pour initier les plus jeunes à la fantasy mais qui ne ferme pas pour autant la porte aux plus âgés

Les personnages sont bien construit. Je n’ai pratiquement pas de souvenirs de l’histoire de l’épouvanteur alors j’ai hâte de redécouvrir son passé. Thomas est un garçon assez normal au final, il n’est ni un trouillard ni le plus courageux. Et Alice .. Alice je ne l’ai jamais beaucoup apprécié quand j’étais jeune alors à voir comment elle évolue maintenant.

J’ai eu quelques frissons à certains passages. Alors oui je suis peut-être une trouillarde un peu trop sensible mais désolé, le passage avec Mère Malkin est flippant !

giphy4
En bref, j’ai beaucoup aimé cette relecture, peut-être plus que la première fois où j’ai ouvert le livre. Avec l’âge, on perçoit et on comprend certaines choses autrement et tout le charme de cette saga est là : ce n’est pas juste une histoire pour les enfants.


Note4-5_5


6 commentaires sur « Journal de lecture #45 – L’Apprenti Épouvanteur »

Répondre à Fantasybooksaddict Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s