Journal de lecture #38 – Winter

Cette fois on y est. En 2019 je voulais finir la saga les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer, et bien c’est fait.. Je suis tristesse.

Il s’agit là de la chronique du dernier tome, si vous n’avez pas lu le précédent je vous conseille de vous référer aux chroniques précédentes :
Cinder
Scarlet
Cress
Levana

Winter
Résumé tome 1 


Les humains et les androids se pressent dans les rues bruyantes de la Nouvelle-Pékin.
Une peste mortelle ravage la population. Depuis la lune, un peuple sans pitié observe
la situation, en attendant de passer à l’attaque… Personne ne sait que le sort de la Terre
ne dépend que d’une seule fille… Cinder est un cyborg, une mécanicienne très douée. Citoyenne de seconde classe, elle a un passé mystérieux, et vit avec ses désagréables
belle-mère et belles-sœurs. Sa rencontre avec le prince Kai va la précipiter au cœur
d’une lutte intergalactique. Partagée entre le devoir et la liberté, la loyauté et la trahison, elle doit découvrir les secrets de son passé, afin de protéger l’avenir de son monde.


Souvenez-vous : à la fin du tome 3 de la saga, Cress, Cinder et tout son équipage enlève Kai lors de son mariage avec la reine Levana. Elle lui avoue alors qu’elle est Sélène, la princesse prétendument morte (que Levana a fait brûler vive quand elle était toute petite, l’ambiance familiale est folle !). Celle-ci a pris sa décision : elle va détrôner Levana.

Ça y est, le plan est en marche. Cinder et ses coéquipiers mettent leurs idées à exécution afin de poser le pied sur la Lune et d’éradiquer une bonne fois pour toute la dictature de Levana. 992 pages sont dédiées à cette fin, et quelle fin !

J’ai adoré retrouver tous ces personnages, enfin réunis dans ce dernier tome. Au fil des romans, on a fait la connaissance de beaucoup de personnages et je me suis attachée à chacun d’eux. Ils ont tous leur personnalité, leur petit caractère propre à chacun, et j’ai adoré le fait qu’aucun des « personnages secondaires », même si j’ai du mal à les voir comme ça, ne soient pas mis en arrière par rapport à Cinder, l’héroïne. Elle a besoin d’eux, et jamais elle ne serait arriver jusque là sans eux. 

On découvre une Cinder avec ses forces bien sûr, mais aussi ses faiblesses. C’est ce qui rend ce roman encore plus crédible à mes yeux, c’est que Cinder n’est pas infaillible loin de là. Elle n’est pas tout le temps courageuse ni badass. Elle n’a jamais voulu que toute cette histoire lui tombe dessus mais elle assume quand même. Elle se sacrifie au nom de tous ces gens sous le joug de Levana. Ce sont des petits détails qui m’ont fait encore plus apprécier cette saga.

J’ai beaucoup aimé la romance dans cette saga également. Je n’ai rien contre en général mais j’aime bien quand celle-ci ne prend pas le pas sur l’histoire. Ça a été le cas ici. C’est très bien écrit, il n’y en a ni trop ni trop peu et on s’attache tellement aux personnages qu’on attend au final ce genre de passages (Thorne et Cress crotte de bique !!).

giphy6

Concernant ce dernier tome, celui-ci est prenant. Je n’ai pas vu passer ces presque 1000 pages, il fallait que je lise toujours plus car j’avais besoin de savoir le fin mot de l’histoire. J’ai eu peur pour les personnages, aucun n’étaient à l’abri dans ce dernier roman. On découvre une Levana complètement hystérique et hors de la réalité. Elle s’est persuader que son peuple l’aime. Elle le répète souvent: « mon peuple », « à moi ». Dans le prequel qui lui est dédié, on comprend pourquoi elle est comme ça, mais on se rend compte qu’avec les années ça a empiré a tel point qu’elle ne discerne plus ses mensonges de la réalité. On peut la haïr mais une chose et certaine : Marissa Meyer à créer un personnage des plus crédible avec Levana. C’est l’une des meilleures méchantes que j’ai lu, et même si je la détestais, j’ai adoré lire tous ses passages.

Encore une fois nous avons plusieurs références au conte d’origine (Blanche-Neige dans ce cas), mais ce sont toujours des petits détails subtils qui font plaisir. On a aussi quelques phrases qui se rapportent au prequel (d’où l’importance de le lire avant le tome 4), ça m’a donné comme des petits flash-back pendant ma lecture et j’ai adoré ça.

Dans ce roman tout ne se passe pas comme prévu. Le plan contient quelques couacs et c’est ce qui rend cette lecture encore plus additive. Tout n’est pas gagné d’avance, loin de là, et vous allez serrer les fesses jusqu’au bout !

giphy4

Cette saga fait désormais parti de mes coup de cœur. J’ai été assez triste en refermant ce dernier livre, en quittant cette univers et ces personnages. J’avoue qu’ils me manquent un peu et j’espère pouvoir les retrouver dans quelques années ♥


Note

5_5


Titre : Winter
Auteur : Marissa Meyer
Edition : Pocket Jeunesse
Pages : 992
Prix : 22.90€

3 commentaires sur « Journal de lecture #38 – Winter »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s