Journal de lecture #30 – Illuminae

Roman de science-fiction plébiscité sur les blogs et réseaux sociaux, je me suis enfin décidé à sortir Illuminae de ma PAL. Et quelle erreur… De ne pas l’avoir fait avant !

Illuminae


En 2575, la planète de Kady Grant, 17 ans, et Ezra Mason, 18 ans, est attaquée par l’entreprise interstellaire Bei Tech. Lors de l’évacuation de population, Kady embarque sur l’Hypatia et Ezra sur l’Alexander, mais ils parviennent à garder contact en secret.
Grâce à ses talents de hackeuse Kady découvre que l’état-major est impliqué dans cette affaire.


Parlons d’abord de l’objet livre. Son format est extrêmement important car il est construit comme un dossier dans lequel nous trouvons des rapports de missions, des passages de chat (la discussion pas l’animal), des retranscriptions de vidéosurveillances ect.. Au début c’est assez déroutant car on n’a pas l’habitude de lire ce genre de format. Il faut un petit temps d’adaptation pour trouver le bon rythme de lecture mais une fois que c’est fait, je vous assure, cette lecture est d’un plaisir sans nom.

Un énorme travail a été fait sur la mise en page ce qui rend ce roman magnifique. Je pense notamment à certains passages de batailles, ceux qui l’auront lu me comprendront. Il est rare de voir ce type de livre en France et je remercie les éditions Casterman pour avoir pris le risque de publier ce bijou.

Je pense que vous l’aurez compris, ce livre m’a laissé sur le c*l. Mais qu’en est-il de l’histoire me direz-vous ? Et bien je vous répondrais tout simplement :

giphy2

Whaou

Comme le dit le résumé, la planète Kerenza IV se fait un jour attaquer par des vaisseaux de l’entreprise BeiTech. La flotte de l’Alexander vient à leur secours et récupère autant de survivants que possible. Kady et Ezra se retrouvent séparés. S’ensuit un voyage de plusieurs mois afin de rejoindre le portail de saut Heimdall et ainsi fuir le vaisseau de BeiTech qui les poursuit. Ha bah oui quand on fait un génocide on n’aime pas trop que les gens soient au courant, il faut donc éliminer les survivants.

Nous suivons donc Kady et Ezra via leur messagerie et autres supports de communication. Le lecteur n’a jamais été aussi éloigné des personnages principaux tout en étant aussi proche. Nous lisons les actes de Kady plusieurs mois après qu’ils se soient déroulés, nous ne sommes jamais près d’elle et pourtant je me suis beaucoup attachée à ce personnage. C’est clairement l’Héroïne avec un grand H. La fille badass qui fait tout ce qu’elle peut pour découvrir ce qui cloche dans cette histoire. Elle est totalement flippée et pourtant elle a un courage et une ténacité.. Whaou quoi ! Son personnage m’a impressionné et ça a parfois été dur de la suivre tellement je m’impliquais dans son histoire.

Ezra quant à lui est ce type gentil, un peu concon qui aime détendre l’atmosphère comme il peut. Il a énormément d’humour et ses remarques décalées par rapport aux situations dans lesquelles il se trouvait m’a fait rire plus d’une fois. C’est un duo parfait comme on en voit rarement.

Parmi les personnages, il me semble bon d’évoquer AIDAN, l’IA de l’Alexander. Après la bataille sur Kerenza IV il s’est retrouvé endommagé et comment dire.. Il pète un peu un boulon.. Ou une ligne de code, c’est selon. Plus d’une fois j’ai eu envie de balancer le bouquin à cause de ses actions. C’est un personnage à part entière, complètement fou pour des humains mais en même temps on est en droit de se demander si ce qu’il fait n’est pas ce qu’il y a de mieux à faire. Il y a un réel attachement qui se construit avec cette intelligence artificielle, surtout vers la fin.

Je suis passée par toutes les émotions durant ma lecture: le rire, la joie, l’énervement, la peur, la tristesse. Vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture. Ce que j’ai particulièrement aimé (et ce qui m’a particulièrement frustré également), c’est que les auteurs nous apportent des réponses au fil du roman, mais en même temps on sent que quelque chose de plus gros se cache derrière tout ça. Ça donne cette envie d’ouvrir le tome 2 dès la fin du premier, et de continuer cette aventure.

giphy4

Je n’ai aucun point négatif à apporter à cette chronique. Ce roman est parfait ! Vraiment si vous ne l’avez pas encore lu, vous passez à côté de quelque chose de dingue !
J’ai rarement de coup de cœur avec les livres, car plus je lis plus je m’attend à certaines choses et donc je perd l’effet de surprise. Cette année j’en ai eu 3 : La Passe-Miroir, Thunderhead et maintenant Illuminae ♥
En bref un roman addictif au possible, un format original, une histoire folle qui ne pourra pas vous laisser de marbre. Whaou quoi !


Note
Coup de cœur de l’amour !

5_5


Titre : Illuminae, dossier Alexander – 01
Auteurs : Jay Kristoff et Amie Kaufman
Editeur : Casterman
Prix : 19.90€

8 commentaires sur « Journal de lecture #30 – Illuminae »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s