Journal de lecture #20 – Diabolic

Aujourd’hui je vous parle d’un roman que j’ai découvert grâce à bookstagram et la blogosphère. La couverture m’a tout de suite attirée. Diabolic est un roman jeunesse de science-fiction que je gardais de côté depuis un moment
Sorti récemment de ma pal, voici mon avis.

Diabolic


« Avez-vous déjà observé un tigre ?
Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l’homme le plus robuste, des muscles d’acier capables de traquer n’importe quelle créature.
Pourtant lorsqu’il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne. »

Un DIABOLIC n’est pas un humain.
Un DIABOLIC est programmé pour être fidèle envers une seule personne.
Un DIABOLIC n’existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie.
Quitte à en prendre d’autres.


Je ne pense pas faire dans l’originalité avec cet article car, comme la plupart des avis que j’ai pu lire, j’ai beaucoup aimé cette histoire. Nous suivons Nemesis, Diabolic attitrée de Sidonia Empyrée, fille d’un sénateur considéré comme hérétique par la majorité de la grandiloquie.

Le lecteur entre dans un monde où seul la religion règne. Le savoir, la connaissance de la technologie et la curiosité intellectuelle ont été banni et considérés comme de la haute trahison si quelqu’un s’intéressait d’un peu trop près à la science. J’aurais aimé en savoir plus à ce sujet car les gens vivent dans l’espace entouré de technologies, mais aucun ne sait comment les créer ou les réparer. J’aurais voulu qu’il y ai un peu plus d’explications, pourquoi quand et comment le savoir a t’il été éradiqué ? A quel moment l’aristocratie a t’elle décidé de se vautrer dans sa richesse et ses drogues en oubliant tout ce qu’ils avaient appris ? Plusieurs fois je me suis dit que ce devait être très ennuyant de vivre dans un monde sans rien apprendre d’autres que comment se tenir dans les soirées mondaines. Un petit hors série racontant le passé du monde de Némésis pourrait être très intéressant.

giphy9

Bref passons. Concernant les personnages, je les ai tous trouvé très bien construit et remplissant leurs rôles a merveille. Nemesis est très attachante car malgré sa condition d’humanoïde créé pour tuer, le fait qu’elle ai peur de ses sentiments et de ce qui fait d’elle une véritable humaine créé un lien avec le lecteur. Elle n’est pas seulement une machine a tuer : elle est plus que ça. Et cette évolution est très intéressante a suivre tout le long du livre. Bon, il faut l’avouer je l’ai parfois trouvé un peu cucul la praline, mais c’était assez drôle de lire sa réaction à des moments qu’elle n’avait absolument pas l’habitude de vivre.

Concernant Tyrus, je ne sais pas trop quelle idée me faire a son sujet. Je l’ai haï puis aimé, puis détesté.. Il est a la fois adorable et terrifiant. A voir dans le tome 2 mais pour l’instant je me méfie de ce que ce Domitrien pourrait nous réserver.

J’ai beaucoup aimé la tournure de l’histoire, pour le coup je ne m’attendais pas au retournement de situation. L’écriture est très dynamique, l’histoire avance vite, on suit presque les journées entières de Némésis sans pour autant que ce soit ennuyeux. J’avais l’impression de regarder un bon film d’action en lisant et c’était très agréable.

giphy10

Ça n’a pas été un coup de cœur encore une fois. Je suis peut-être trop exigeante mais ces derniers temps j’ai aimé presque toutes mes lectures sans pour autant que ce soient des coups de cœur. En même temps, difficile de faire mieux que la Passe-Miroir pour l’instant.

Concernant l’objet livre, je suis un peu déçue. La couverture est superbe mais le léger film transparent qui recouvre les ailes s’est presque totalement décollé sur mon exemplaire.. Avant même que je n’ouvre le bouquin ! peut-être était-ce dû à la chaleur de ces dernières semaines, mais même si ça ne se voit pas, j’aime que mes livres restent en bon état. De même la police d’écriture n’était pas la même sur certaines pages, ou alors elle était plus fine et plus grande.. Ça m’a sauté aux yeux pendant ma lecture et m’a un peu fait sortir de l’histoire. Peut-être suis-je tombée sur le mauvais exemplaire mais je trouve ça très dommage. J’espère que le deuxième tome sera plus soigné.


Note
Excellent4-5_5

giphy11



Titre : Diabolic

Auteur : S.J. Kincaid
Edition : Bayard Jeunesse
Pages : 592
Prix : 17.90€

3 commentaires sur « Journal de lecture #20 – Diabolic »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s