Journal de lecture #06 – Orgueil et Préjugés

Aujourd’hui on change un peu de registre.
Je vous ai dit récemment dans mon article Pause café #02 qu’en furetant sur la boutique kindle de ma liseuse, j’avais trouvé une édition gratuite d’Orgueil et Préjugés. Ni une ni deux, je saute sur l’occasion pour enfin lire ce grand classique de littérature. Je vous raconte.

Orgueil et Préjugés


Élisabeth Bennet a quatre sœurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits…


J’ai commencé ce livre uniquement pour sa renommée. Honnêtement je ne savais pas à quoi m’attendre, n’avait pas lu de résumé. Je n’ai même pas vu l’adaptation cinématographique. Ayant fait un bac littéraire c’est un peu une honte je l’avoue.

N’ayant pas lu de classiques du genre depuis bien 6 ans, il m’a fallu deux bons chapitres pour me réhabituer au style d’écriture et aux tournures de phrases alambiquées qui n’en finissent pas. Mais après cet obstacle surmonté, ça va tout seul ! Je dois même avouer que ça m’a fait du bien aux yeux et au moral de relire un roman au langage soutenue.

Concernant l’histoire, on ne va pas se mentir, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Il s’agit ici d’une romance bête et méchante à l’époque du XIXème siècle, où la principale occupations des familles est de trouver de bons partis pour leurs filles. Mouais. Plus niais tu meurs. Mais bon ça va avec l’époque et la manière de penser en ce temps là.

Mais bon je lis, je lis. Et je m’étonne d’aimer ce que je lis et de vouloir connaître la suite. L’intrigue n’est pas fifoufolle il faut l’admettre, mais suffisamment accrocheuse pour nous forcer à tourner les pages. Mais la lecture est facile, fluide. Parfaite pour se détendre le soir ou dans le métro.

Nous suivons donc l’histoire de la jeune Elizabeth Bennet, dont l’esprit et le caractère dénote face aux autres. Elle est mature, intelligente, indépendante, quand ses deux plus jeunes sœurs ne pensent qu’à courir les officiers, et sa mère ne pensant qu’à se vanter des mariages avantageux qu’elle pourrait obtenir pour ses filles. Non, elle elle s’en fiche et préfère envoyer bouler Mr Darcy, un riche notable antipathique.

Malgré le fait que ce roman ai été publié en 1813, il est toujours agréable à lire. L’auteur sait nous tenir, et même les plus petits rebondissements deviennent presque des raz de marée. Le titre résume d’ailleurs magnifiquement bien le récit: tout ceci n’est au final qu’une histoire d’orgueil et de préjugés.



Titre:
Orgueil et préjugés
Auteur: Jane Austen
Pages: 512
Prix Kindle Amazon: une édition est gratuite ! Poche: 6.60€
Notes: 16/20

Si vous voulez lire un classique sans vous triturez la tête, je vous le recommande !

Un commentaire sur « Journal de lecture #06 – Orgueil et Préjugés »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s