Challenge d’Halloween – Mon premier Stephen King

J’ai quelque chose à vous avouer – bon le titre aura un peu spoilé-. Je n’ai jamais lu de Stephen King *shame*.

En vrai je suis une grosse trouillarde, genre vraiment. VRAIMENT. Pour vous dire, j’ai sursauté en regardant le film Passengers, quand la machine à cornflakes a « explosé » toutes ses céréales sur le sol… Ouais.

Du coup je me suis toujours dis « les Stephen King, c’est pas pour moi ». Mais bon, c’est Halloween, on est en 2017, je suis une grande fille.. C’est le moment ou jamais.

Je voulais commencer par lire Carrie ou Shining. Mais ils n’étaient plus dispo dans la librairie à côté de mon boulot. Pur hasard ou signe du destin ? Je ne le saurais jamais. Mais bon j’étais là dans cette librairie et je ne voulais pas repartir sans Stephen King. OK, je me suis un peu dégonflée, les deux romans que j’ai pris ne sont pas les plus flippant je pense.. J’espère..


Le Dôme – Tome 1

J’avais commencé à regarder l’adaptation en série, à l’époque où c’était diffusé à la télé. Et j’avais trouvé ça bofbof, du coup je ne l’ai pas vu jusqu’à la fin. Mais l’histoire a l’air intéressante.

Résumé : 
Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville.

DSC_0399


Misery

Celui là me botte bien, je pense même commencer ce challenge d’Halloween avec ce roman.

Résumé:
Misery, c’est le nom de l’héroïne populaire qui a rapporté des millions de dollars au romancier Paul Sheldon. Après quoi il en a eu assez : il a fait mourir Misery pour écrire enfin le  » vrai  » roman dont il rêvait. Et puis il a suffi de quelques verres de trop et d’une route enneigée, dans un coin perdu… Lorsqu’il reprend conscience, il est allongé sur un lit, les jambes broyées dans l’accident. Sauvé par une femme, Annie. Une admiratrice fervente. Qui ne lui pardonne pas d’avoir tué Misery. Et le supplice va commencer. Sans monstres ni fantômes, un Stephen King au sommet de sa puissance nous enferme ici dans le plus terrifiant huis clos qu’on puisse imaginer.

DSC_0396


J’espère avoir fini au moins Misery fin octobre/début novembre pour vous en parler. D’ici là vous aurez un nouvel article Journal de lecture, car j’ai bientôt fini le livre que je lis actuellement (ce suspens). Et bien sûr, j’irais m’acheter Carrie et Shining le mois prochain parce que, quand même, j’ai bien envie de les lire. De jour et entourée de plein de monde.

Dites moi ce que je vous pensez de ces deux romans. Ai-je fait un bon choix ? Suis-je la seule a n’avoir jamais lu les romans de Stephen King ? Est-ce qu’ils font aussi peur que je l’imagine ? Dites moi tout 🙂 !

Sur ces maladresses.

Lucie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s